Univers Artistique

Depuis 2017 avec le spectacle FOCUS, Eloi Lefebure défend un théâtre gestuel et visuel qui tire une ligne, pas si droite, depuis le clown et le burlesque jusqu’au fantasmagorique.

On partira toujours De situations d’apparence familière, quotidienne, presque banale, avec ce petit plus de burlesque. Et puis l’absurde viendra grignoter petit à petit la scène jusqu’à construire avec les derniers lambeaux de la réalité des cathédrales de surréalisme. Fortement influencé par l’art de David Lynch, entre autres, Eloi Lefebure aime dire qu’il essayera désespérément d’aller chercher ne serait-ce qu’un fragment de cette réalité qui nous échappe quitte à devoir plonger à travers les innombrables couches de nos rêves. C’est en cela que le théâtre avec ses mises en abîmes parfois vertigineuses devient un véritable terrain de jeu. Dans cette quête absurde et universelle la seule boussole qui résistera seront nos émotions ou celles d’un personnage aussi attachant que décalé à l’instar de Alice aux pays des merveilles.

Sur l’espace scénique quelques éléments suffisent. Absolument concrets et reconnaissables de prime abord, ces objets du quotidien viendront peu à peu à disparaitre, s’enfuir, se transformer ou encore être pulvérisé laissant le clown dans un embarras certain.

Descriptif du Projet

Au départ il y a cette parabole, Le retour du fils Prodigue. Cette histoire sera comme une toile de fond à ce spectacle. Comme un immense décor mouvant, à la dimension cosmique, comme un grand ciel étoilé surplombant la scène d’un théâtre par une nuit d’été. Et dans cette espace sacré nos yeux de spectateur se focaliseront sur un homme de chair, physique, contraint par le réel et contraint au réel, comme un clown. Cet homme arrive au bureau et s’apprête manifestement à faire un burn out. C’est alors que peu à peu viendra s’effriter la réalité et qu’apparaitra cette créature à tête de vache, que la tempête se lèvera emportant tout, sauf lui, et que seul à la poursuite d’un grand rocher, les étoiles se mettront à tourner prodigieusement vite autour de lui. Une Odyssée en semi-déambulation qui prendra corps avec la réalité de la rue jusqu’à la faire exploser à son tour.

Prodigue au bureau

"Votre vision devient claire lorsque vous pouvez regarder dans votre cœur. Celui qui regarde à l'extérieur de soi ne fait que rêver ; celui qui regarde en soi se réveille."
                Carl Jung

"Le rire est une vertue que Dieu a donné aux hommes pour les consoler d'être intelligent"                        Marcel Pagnol.

Spectacle écrit pour la rue... et qui sait, un jour peut être pour la salle.

Sortie de la maquette prévue mai 2023

Prévu pour une durée de 1h à 1h15

2 clowns alpha.png

Prochaines résidences :

#30 Mai au 4 Juin Au Bout du Plongeoir (Rennes)

#27 Juin au 2 Juillet à la Chapelle Derezo (Brest)

                      Sortie de résidence 1er Juillet 16h

#29 Aout au 2 Septembre aux Ateliers de Bitche (Nantes)

                      Sortie de résidence 2 Septembre 16h

#7 au 12 Novembre à la Fabrique Chantenay (Nantes)

                      Sortie de résidence le 11 Novembre 16h

IMG_20220429_135906
IMG_20220429_135906

press to zoom
entrée willy 5
entrée willy 5

press to zoom
shema rue Prodigue_edited_edited
shema rue Prodigue_edited_edited

press to zoom
IMG_20220429_135906
IMG_20220429_135906

press to zoom
1/9

Auteur et Acteur : Eloi Lefebure

Musicien : Marc Alexandre Goureau

Mise en scène : Anaïs Hunebelle

Créateur Lumière : Lucien Yakhoubson

Regard Exterieur : Yoshi Oïda, Brat Compagnie

Costume: Melanie Viot

Scénogrpahe : Daniela Torto

Diffusion et production : Stephane Sellier

Les%20Dandys%20-%20logo%20transparent_edited.png